Home > News > Rapport hebdomadaire : La plateforme Coinbase au centre de l’attention

Rapport hebdomadaire : La plateforme Coinbase au centre de l’attention

Les régulateurs s’intéressent à Coinbase malgré les progrès considérables de la société pour soutenir l’adoption des crypto-monnaies.

Coinbase lève 1,5 milliards de dollars et les régulateurs demandent à la plateforme de s’enregistrer

Coinbase, l’une des principales plateformes d’échange de crypto-monnaies aux États-Unis, a révélé plus tôt cette semaine qu’elle souhaitait lever 1,5 milliard de dollars par le biais d’une offre de dette. La plateforme a déclaré que la proposition était de vendre des billets de premier rang à échéance 2028 et 2031 à des investisseurs privés, mais qu’elle était soumise aux conditions du marché et à d’autres facteurs. Coinbase utilisera les fonds pour investir dans le développement de produits, les investissements futurs et les acquisitions de produits et de technologies d’autres régions du monde et d’autres dépenses générales de l’entreprise.

Le Président de l’US Securities and Exchange Commission (SEC), Gary Gensler, a déclaré à la commission bancaire du Sénat que Coinbase a besoin de s’enregistrer auprès du régulateur. Selon Gensler, aucune agence fédérale de régulation ne supervise directement les activités des plateformes d’échange de crypto-monnaies. Cette décision intervient quelques jours seulement après que la SEC ait demandé à Coinbase de fermer son Programme Lend de prêts sans donner de raison à l’entreprise. Gensler maintient que la plupart des projets de crypto-monnaies actuellement disponibles sont des valeurs mobilières qui devraient être sous la juridiction de la SEC.

La plateforme d’échange Coinbase a aussi rempli une demande auprès de l’US National Futures Association (NFA) pour lancer des produits à terme et dérivés sur sa plateforme. Coinbase veut permettre à ses traders, qu’ils soient particuliers ou institutionnels, d’avoir accès aux crypto-monnaies via des véhicules d’investissement alternatifs. Si la NFA donne son accord, Coinbase devra s’inscrire auprès de la Commodity Futures Trading Commission (CFTC) pour proposer des contrats à terme et des produits dérivés à ses clients.

Solana a connu une panne massive

Le réseau Solana a connu une panne qui a duré près de 24 heures cette semaine. Le mainnet était instable pendant cette période, ce qui a affecté les transactions de milliers d’utilisateurs sur le réseau blockchain. Les ingénieurs ont enquêté sur le problème et l’ont résolu. Cependant, la panne a affecté les performances de Solana sur le marché. 

La semaine dernière, le SOL se négociait au-dessus de la barre des 200 $, mais le token a chuté dans la zone des 150 $ après l’annonce de la panne. Le Solana vise à offrir une concurrence féroce à l’Ethereum, au Cardano et à la Smart Chain de Binance.

AMC accepte les jetons ETH, LTC et BCH en plus du BTC

AMC, la principale chaîne de cinémas aux États-Unis, a annoncé le mois dernier qu’elle commencerait à accepter les paiements en BTC dans ses 593 établissements du pays. Toutefois, le PDG de la société, Adam Aron, a annoncé en début de semaine qu’AMC ajoutait l’Ether (ETH), le Litecoin (LTC) et le Bitcoin Cash (BCH) à la liste des jetons acceptés dans ses cinémas. 

Cela signifie que les tokens BTC, ETH, LTC et BCH seront acceptés comme moyens de paiement dans près de 600 cinémas AMC aux États-Unis. Ce geste met en évidence l’adoption continue du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies de premier plan et on s’attend à ce que d’autres entreprises fassent des gestes similaires au cours des mois et des années à venir.

La sage du Litecoin et de Walmart

Le Litecoin a été brièvement impliqué dans un certain battage médiatique en début de semaine après qu’un communiqué de presse ait mal tourné. Un faux communiqué a en effet été publié en début de semaine par GlobeNewswire, prétendant que la Fondation Litecoin s’était associée à Walmart, le principal détaillant des États-Unis. 

Selon le communiqué de presse, Walmart commencera à accepter le LTC comme option de paiement sur sa plateforme de commerce électronique dans le cadre de l’adoption des crypto-monnaies. Le communiqué de presse a fait bondir le prix du LTC de plus de 30 % en l’espace d’une heure.

Cependant, Walmart a démenti l’existence d’un tel accord avec la Fondation Litecoin. GlobeNewswire a également demandé aux journalistes et aux lecteurs de ne pas tenir compte de cette nouvelle, car elle était fausse. Le prix du Litecoin est retombé à son prix précédent dès que les déclarations de démenti ont été faites. La Fondation Litecoin a également supprimé le tweet concernant son partenariat avec Walmart.

Partenariat entre Google et Dapper Labs

Le géant technologique Google cherche à entrer dans l’espace des jetons non fongibles (NFT) après s’être associé à Dapper Labs. Google s’est associé à la startup blockchain canadienne Dapper Labs pour lui permettre de faire quelques pas dans le monde de la blockchain. Dans le cadre de ce partenariat, la blockchain Flow de Dapper Labs utilisera Google Cloud comme opérateur de réseau. Cela fournira des solutions d’évolutivité à la blockchain de Dapper Labs et lui permettra d’héberger davantage d’applications décentralisées (dApps) sur sa plateforme.

MicroStrategy a acheté plus de 5 000 Bitcoins

MicroStrategy est peut-être la plus grande entreprise ayant des intérêts dans le marché des crypto-monnaies. L’entreprise a en effet investi dans le Bitcoin au cours des derniers mois et cette semaine, elle a augmenté ses avoirs en BTC. Le développeur de logiciels de business intelligence a acheté 5 050 bitcoins pour environ 242,9 millions de dollars. 

Chacune de ces pièces a coûté à MicroStrategy environ 48 000 $. Grâce à ce dernier développement, MicroStrategy détient désormais 114 042 tokens BTC. L’entreprise a dépensé 3,16 milliards de dollars pour acheter des pièces à un prix moyen de 27 713 $ par BTC. Actuellement, les BTC de MicroStrategy valent plus de 5 milliards de dollars, ce qui fait de l’entreprise l’un des plus gros détenteurs de la crypto-monnaie. Dirigée par Michael Saylor, MicroStrategy est optimiste quant au Bitcoin et a l’intention d’investir davantage dans la crypto-monnaie au cours des prochains mois et des prochaines années.

Interactive Brokers lance des services de crypto-trading

Interactive Brokers, l’une des principales plateformes de courtage au monde, s’est associée à Paxos Trust Company pour lancer des services de trading de crypto-monnaies pour ses clients. Selon Interactive Brokers, ses clients peuvent désormais négocier et conserver le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (ETH), le Litecoin (LTC) et le Bitcoin Cash (BCH). 

Interactive Brokers a déclaré que sa plateforme facture de faibles commissions de seulement 0,12 % – 0,18 % par valeur de transaction, ce qui est mieux que les 2 % que la plupart des plateformes d’échange et des courtiers offrent à leurs clients. Le courtier a ajouté que la demande croissante de crypto-monnaies parmi ses clients est la raison pour laquelle il a lancé ses services de trading de crypto-monnaies.

Le chef de produit d’OpenSea exploite des informations privilégiées pour trader des NFT

OpenSea, la plus grande place de marché de NFT au monde, a confirmé cette semaine que son chef de produit utilisait des informations privilégiées (internes) pour trader des NFT. Nate Chastain a été accusé d’utiliser des portefeuilles secrets d’ETH pour acheter des NFT en première page d’OpenSea avant leur diffusion générale. OpenSea a mis en place quelques politiques pour s’assurer qu’une telle chose ne se reproduise pas à l’avenir.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.