Home > News > Le co-fondateur russe de Revolut dénonce la guerre en cours en Ukraine

Le co-fondateur russe de Revolut dénonce la guerre en cours en Ukraine

  • Le PDG de Revolut, Nik Storonsky, a expliqué qu'il avait décidé de faire preuve de prudence dans ses commentaires publics et ses actions pour le bien-être du personnel russe de Revolut.
  • Son co-fondateur ukrainien Vlad Yatsenko a critiqué le président Poutine la semaine dernière à propos de l'attaque contre l'Ukraine.

Après une période de réticence, le PDG de la société fintech basée à Londres Revolut, Nikolay Storonsky, a établi une position anti-guerre face à l'invasion en cours de la Russie en Ukraine. Le milliardaire russe a cofondé Revolut avec son partenaire ukrainien Vlad Yatsenko, qui est le CTO de la société de services financiers.

Storonsky a exprimé sa déception face au conflit russo-ukrainien prenant une voie de guerre via une lettre personnelle publiée hier dans un article de blog. Il a affirmé que la guerre entre les deux pays ne serait jamais une réponse et a appelé à une résolution immédiate pour y mettre fin.

"Cette guerre est mauvaise et totalement odieuse. Je suis horrifié et consterné par son impact, et j'ajoute ma voix à ceux du monde entier qui appellent à la fin immédiate des combats et à un engagement en faveur de solutions diplomatiques. Plus une personne ne devrait mourir dans ce conflit inutile », a proclamé Storonsky.  

Le co-fondateur de Revolut a expliqué qu'il avait décidé d'être réservé sur la question pour le bien-être du personnel de Revolut travaillant en Russie. Storonsky a déclaré que le personnel russe de l'entreprise ne faisait pas partie de ce conflit et qu'en tant que tel, il devait en rester conscient dans ses actions.

"Pour choisir quoi faire ou dire publiquement, cependant, j'ai également dû d'abord prendre en compte le bien-être de nos collègues en Russie. Ils n'ont rien fait de mal ; ils ont simplement aidé à construire Revolut…" , a-t-il noté.

Les actes plutôt que les mots

Le PDG de Revolut a également révélé que son entreprise avait déjà avancé dans ses efforts pour aider l'Ukraine. L'entreprise facilite les dons gratuits des clients au travail de secours de la Croix-Rouge ukrainienne. Storonsky dit que les dons ont atteint 1 million de livres sterling en 24 heures et a promis que Revolut égalerait les dons des clients jusqu'à 1,5 million de livres sterling au cours de la semaine prochaine.

"Pour chaque livre ou euro ou złoty ou franc donné par un client Revolut à l'appel, Revolut fera à nouveau don de la même chose, à partir d'aujourd'hui pour les 7 prochains jours, jusqu'à 1,5 million de livres sterling", a-t-il ajouté.

Contrairement à Storonsky, qui a adopté une approche subtile sur la question, le co-fondateur Vlad Yatsenko a été très virulent contre la Russie . La semaine dernière, il a fustigé le président Vladimir Poutine, le qualifiant de menteur éhonté pour ses actions.

"J'espère que la plupart des Russes pourront enfin voir que leur président est l'un des menteurs les plus éhontés de l'histoire… Utilisant le ton de "défendre" les Russes, Poutine a attaqué une Ukraine pacifique. L'Ukraine est et sera libre !" il a tweeté jeudi dernier.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.