Home > News > Le co-fondateur d’un système Ponzi sur cryptos extradé par le DOJ

Le co-fondateur d’un système Ponzi sur cryptos extradé par le DOJ

Gutemberg Dos Santos a été arrêté pour son rôle dans le projet frauduleux d’AirBit Club

Dans un communiqué de presse publié hier, le ministère américain de la justice (DOJ) a annoncé qu’il avait extradé Gutemberg Dos Santos, un citoyen du Brésil et des États-Unis, du Panama le 25 novembre.

Dos Santos, ainsi que ses co-accusés Scott Hughes, Jackie Aguilar, Karina Chairez, Cecilia Millan et Pablo Renato Rodriguez, sont accusés de fraude et de blanchiment d’argent. Dos Santos est considéré comme le co-fondateur du présumée système mondial de fraude de type Ponzi AirBit Club.

Dès la fin de l’année 2015, les victimes de ce système ont été persuadées d’investir dans AirBit Club sur la base de la promesse de rendements garantis obtenus par le minage et le trading de crypto-monnaies.

Un portail AirBit en ligne a montré aux victimes de prétendus profits s’accumulant sur leurs investissements, alors qu’en fait, il n’y avait ni minage ni trading. Au lieu de cela, Dos Santos, Aguilar, Chairez, Millan et Rodriguez ont dépensé l’argent des investisseurs dans des maisons de luxe, des voitures, des bijoux et en organisant des expositions toujours plus somptueuses pour recruter d’autres victimes.

Hughes, un avocat californien qui a précédemment représenté Dos Santos et Rodriguez dans une enquête de la Securities and Exchange Commission concernant un autre système d’investissement frauduleux (Vizinova) a joué un rôle dans l’arnaque la plus récente en retirant d’Internet les informations négatives sur Vizinova et AirBit Club, ainsi qu’en gérant un compte fiduciaire d’avocat qui a été utilisé pour blanchir au moins 20 millions de dollars de bénéfices.

L’agent spécial en charge des enquêtes sur la sécurité intérieure (HSI), Peter C. Fitzhugh, a déclaré : « L’extradition de Dos Santos reflète la détermination des agents de la HSI de New York – El Dorado Financial Crimes Task Force – à démanteler les organisations criminelles mondiales, où que l’enquête nous mène. En utilisant nos larges autorités et notre réseau de partenaires des forces de l’ordre, l’HSI continuera à traquer ceux qui s’attaquent à des citoyens innocents dans un but lucratif ».

Dos Santos, 45 ans, a été arrêté à Panama City le 18 août, tandis que Hughes, Aguilar, Millan et Rodriguez ont été arrêtés le même jour aux États-Unis. Chairez a été arrêté aux États-Unis le 20 octobre.

Le procureur américain par intérim, Audrey Strauss, a ajouté : « Comme on le prétend, Gutemberg Dos Santos a joué un rôle clé dans une arnaque internationale d’investissement qui promettait des taux de rendement extraordinaires sur des investissements fictifs en crypto-monnaies, escroquant ainsi les victimes de dizaines de millions de dollars. Grâce à l’HSI, Dos Santos est maintenant sous la garde des États-Unis ».

Dos Santos devait comparaître hier devant un magistrat, accusé de conspiration de fraude électronique, de conspiration de fraude bancaire et de conspiration de blanchiment d’argent, qui sont passibles de peines maximales de 20, 30 et 20 ans de prison respectivement.

Traduit par Carolane de Palmas

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.