Home > News > La panne de Facebook montre la nécessité de décentraliser les réseaux sociaux

La panne de Facebook montre la nécessité de décentraliser les réseaux sociaux

« S’ils construisaient Facebook sur une blockchain, il n’y aurait jamais de panne » a tweeté un utilisateur.

Les principales plateformes de réseaux sociaux Facebook, Instagram et WhatsApp ont connu une panne mondiale hier, ce qui a provoqué une hausse de la valeur du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies. La panne a également donné du poids à l’appel lancé de longue date par la communauté des crypto-monnaies en faveur de l’adoption massive de réseaux sociaux décentralisés.

L’application de messagerie WhatsApp, l’application de partage de photos et de vidéos Instagram et le réseau social Facebook sont tombés en panne vers 15H16 UTC lundi. L’équipe de communication de Facebook a reconnu la panne et a rassuré les utilisateurs en leur disant que l’entreprise travaillait à résoudre le problème.

Bien qu’aucune cause officielle de la panne n’ait été fournie, plusieurs médias ont suggéré qu’il s’agissait d’une erreur de routage interne qui a aggravé la défaillance des outils de communication internes et a affecté les domaines qui en dépendaient.

Jonathan Zittrain, Directeur du Berkman Klein Center for Internet & Society de Harvard, a expliqué l’incident en disant que « Facebook a en fait enfermé ses clés dans sa voiture ».

Le prix du Bitcoin a bondi au-dessus du niveau de prix des 49 000 $, marquant une augmentation de près de 4,5 % de la valeur en seulement 2 heures pendant la panne. L’Ethereum a également augmenté de 3,5 % lorsque les réseaux sociaux étaient en panne et se trade actuellement à 3 386,16 $. L’action Facebook a chuté de plus de 5 % et s’échange à 324,90 $   

La panne pourrait également avoir eu un impact sur les interactions au sein de la communauté des crypto-monnaies, bien que Discord, Twitter, YouTube et d’autres plateformes aient continué à fonctionner.

Le fait que les réseaux sociaux appartenant à Facebook n’aient pas pu être utilisés a également été utilisé pour mettre en évidence les avantages des réseaux sociaux basés sur la blockchain, le blogueur Allen Farrington ayant tweeté : « Si Facebook était construit sur une blockchain, il ne tomberait jamais en panne ».

Twitter travaille déjà sur une initiative de décentralisation des réseaux sociaux, le PDG Jack Dorsey ayant annoncé dès 2019 que l’entreprise financerait le développement d’une norme décentralisée pour les réseaux sociaux.

Les réseaux sociaux basés sur la blockchain offrent non seulement une meilleure flexibilité, mais ils suppriment également la possibilité de telles pannes et permettent également une prise de décision démocratique tout en donnant aux utilisateurs les moyens d’agir sur des questions complexes telles que la censure et la modération. 

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.